Mes Dernières Chroniques



29 août 2015

Le roi des fauves de Aurélie Wellenstein

Depuis le temps que j’avais envie de le lire et que je l’avais dans ma PAL, je me suis enfin lancée dans la lecture de Le roi des fauves de Aurélie Wellenstein. Une fois ce livre commencé je n’ai pas vu le temps passer, l’histoire se lit vraiment très vite et elle est vraiment prenante. L’univers est original et j’ai aimé le principe des berserkirs, une belle trouvaille. Au final, j’en garderais un très bon souvenir, ce fut une belle lecture.

Titre : Le roi des fauves
Auteur : Aurélie Wellenstein
Editeur : Scrineo
Parution : 2015
Pages : 284

Résumé de l’éditeur :
Accusés de meurtre, Ivar, Kaya et Oswald sont injustement condamnés à un sort pire que la mort. Enfermés dans un royaume en ruines, coupés du monde, il leur reste sept jours d’humanité. Sept jours pendant lesquels le parasite qu’on leur a inoculé va grandir en eux, déformant leur corps et leur esprit pour les changer en monstres, en berserkirs, ces hommes-bêtes enragés destinés seulement à tuer ou être tués.
Commence alors une course contre le temps, effrénée, angoissante, où les amis d’hier devront rester forts et soudés, pour lutter contre les autres… et surtout contre la bête qui grandit en eux.
Existe-t-il une issue ? Existe-t-il un salut quand son pire ennemi n’est autre que soi-même ?


Mon Avis

Nous suivons surtout l’histoire de Ivar, un jeune homme qui décide avec ses amis Kaya et Oswald, d’aller dans une forêt interdite d’accès pour chasser. Car depuis un certain temps la famine règne d’en leur village et ils ne voient pas d’autre solution pour faire vivre leur famille que d’enfreindre la loi afin de pouvoir ramener un peu de gibier chez eux. Ils savent que c’est une chose risquée, ils ont peur mais décident de se lancer quand même, en se soutenant les uns les autres.

Mais dans cette forêt rien ne se passe comme prévu car ils vont se retrouver nez à nez avec un berserkir. C’est une créature féroce et pleine de force, qui est la plupart du temps une sorte d’esclave, asservie grâce à la magie à un humain qui a les moyens de s’offrir ce luxe. Mais un berserkir n’est pas juste une simple créature, autrefois c’était un homme, devenu un monstre, sa seule trace d’humanité : ses yeux.

Cette rencontre dans les bois va avoir de très grandes conséquences pour eux, accusés d’un crime, ils vont être condamnés, non pas à mourir, mais à devenir autre chose, un berserkir. Ils vont devoir se soutenir les uns et les autres si ils veulent s’en sortir vivant avant la fin du compte à rebours qui risque de les changer à jamais. Mais ça va être loin d’être facile, entre d’étranges créatures, un étrange message, des condamnés dangereux, sans oublier eux-mêmes qui vont se sentir devenir différents.

Dans ce livre nous voyons l’histoire du point de vue de Ivar, un jeune garçon, fils du forgeron du village. Il n’était pas très motivé par cette escapade dans les bois mais c’était nécessaire et avec la présence de ses amis il se sentait rassuré. Nous voyons qu’il n’est pas très sur de lui, mais il fait ce qu’il faut pour en avoir l’air devant ses amis, surtout que Kaya ne le laisse pas indifférent. Et même si parfois il a du mal à se décider, il fait ce qu’il estime bien pour ses amis.

De son côté Kaya est une jeune fille assez réservée, possédant un talent pour la chasse à l’arc. Et Oswald, un jeune homme, assez intime qui a un petit talent avec les plantes, grâce à sa famille qui tient une herboristerie. Avec Ivar, ces trois là forment une bonne petite équipe, vu qu’ils sont amis d’enfance, ils se connaissent sur le bout des doigts, même si parfois ils ne voient pas les choses du même œil.

Cette aventure va les changer profondément, pas juste à cause de la transformation physique à venir, mais aussi mentalement. Certaines épreuves, vont les changer et pas toujours de la bonne façon. Et leur amitié va être mise à l’épreuve et en danger à cause de ça et du nouveau caractère dû à leur transformation en animal. En effet, ils vont tout doucement hériter de caractère, dû à la nature de leur transformation animale, ils vont tout doucement commencer à prendre les traits de caractères physique et psychologique de chacune de leurs espères.

Dans cette terre où ils vont se retrouver isolé, de nombreuses épreuves les attendent, ils vont devoir se débrouiller et se battre si ils veulent arriver à la fin du compte à rebours en vie. Sans oublier qu’ils vont devoir résoudre une petite énigme et Ivar va devoir comprendre ce qu’il se trame dans cet endroit réservé aux berserkirs, où ils sont prisonniers sans possibilité de sortir.

Sans le savoir Ivar s’engage dans un chemin beaucoup plus difficile qu’il n’y paraît et il va devoir motiver ses amis pour qu’ils luttent et surtout garder l’espoir, si ténu soit-il, mais c’est tout ce qu’ils leurs restent. Et Ivar ne compte pas abandonner, cet espoir est devenu son ultime but, sa seule raison pour essayer de résister à ce qu’il se passe en lui, au monstre qu’il devient lentement.

L’histoire est bien menée, jusqu’au bout on se demande comment ça va se finir pour ses trois compagnons. Il y a plein de rebondissements, de dangers, de manipulations, de mensonges, de combats et surtout une lutte constante, contre eux-mêmes et contre les autres. Je dois dire que je me suis assez vite attachée aux différents personnages même si j’ai une petite préférence pour Ivar. J’aime le voir essayer de faire ce qui est bien, même si c’est compliqué et qu’il risque d’y avoir d’importantes répercussions par la suite.

J’ai bien aimé cette histoire surtout à partir du moment où ils ont été sanctionnés, c’est là que ça commence vraiment, même si ce n’est pas inintéressant avant. Je trouve l’intrigue bien menée, avec une fin un peu surprenante mais que j’ai bien aimée. Je dois aussi dire que l’histoire se lit assez vite, avoir des pages en plus, ça ne m’aurait pas gênée, car j’ai vraiment bien aimé cet univers assez original. Je suis donc très contente de cette lecture, j’ai passé un très bon moment.


2 commentaires:

  1. J'ai vraiment flashé sur la couverture, et je ne vois pratiquement que de bons avis donc je pense me lancer :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai beaucoup aimé ce livre :) Je trouve qu'il sort des sentiers battus de la fantasy.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...