Mes Dernières Chroniques



4 juil. 2015

Nina Volkovitch, tome 3 : Le combat de Carole Trébor

J’étais curieuse de découvrir ce que la fin allait réserver, je me suis donc lancée dans l’ultime tome Nina Volkovitch, tome 3 : Le combat de Carole Trébor. Ce tome met un terme à une belle petite aventure, j’ai apprécié suivre les péripéties de Nina, un personnage assez orignal. Nous avons enfin les dernières révélations sur la vie et la famille de Nina ainsi que sur certains de ses proches. C’est donc un beau dernier tome dans la continuité des tomes précédents.

Titre : Nina Volkovitch, tome 3 : Le combat
Auteur : Carole Trébor
Editeur : Gulf Stream
Parution : 2015
Pages : 211


Si vous n'avez pas lu le tome 1, vous pouvez trouver mon avis ICI
Si vous n'avez pas lu le tome 2, vous pouvez trouver mon avis ICI


Résumé de l’éditeur :
Nina s’est juré de retrouver sa mère, déportée dans un sinistre goulag de la Kolyma, à l’extrémité orientale de la Russie. Aidée de son ami Sacha et de Boris Nikitine, l’un des Défenseurs de la Communauté des Trois, l’adolescente embarque dans le Transsibérien pour un périple de plusieurs semaines à travers la taïga. Un voyage périlleux qui lui permet de maîtriser petit à petit ses dons surnaturels, mais au bout duquel se trouve l’implacable vérité… En effet, celui qui, depuis un an, la traque inlassablement du monastère de Zaïmoutchi aux rues de Moscou, resserre ses filets autour de la jeune protectrice des trois anges. L’heure de l’ultime combat a sonné.


Mon Avis

Nous retrouvons Nina, là où nous l’avions laissée lors du deuxième tome, c’est-à-dire sous le train du Parti. Mais heureusement pour elle, son amie de l’orphelinat, Vera, n’est pas loin. Et celle-ci va avoir un rôle assez important pour le voyage de Nina, Sacha et Boris. Ils continuent leur voyage vers la Sibérie, pour libérer la mère de Nina d’un camp.

En cours de route, ils vont croiser le chemin d’un membre de la Communauté des Trois, que Boris connaît depuis longtemps. Grâce à lui, à Nikolaï, ils vont avoir une couverture pour la fin de leur voyage. Mais on comprend vite que Boris, Nikolaï et la belle comédienne qui l’accompagne ont un passé lourd en commun.

La route ne sera pas facile, mais Nina va faire la connaissance d’un grand allié de la famille Volkovitch. Avec l’aide de ce dernier, voyager à travers la Sibérie va être beaucoup plus rapide et original qu’en camion et elle va faire une belle découverte sur son chemin, un signe d’espoir pour la Communauté.

Nina et ses amis vont avoir pas mal de choses à faire dans ce dernier tome : retrouver la mère de Nina et la libérer, sauver Dima, le frère de Sacha, protéger les icônes mais aussi affronter l’oncle de Nina. Et tout ne va pas se passer forcément comme prévu. Et Nina va aussi découvrir beaucoup de choses aussi bien sur elle, ses dons, son passé, sa Communauté.

Dans ce tome, on aborde beaucoup le sujet des camps et des arrestations arbitraires du Parti. Car beaucoup de personnages dans l’entourage de Nina, ont été les victimes de ce système et surtout à cause de son Oncle, qui voulait écarter de son chemin tous ceux qui le gênait et pour les punir de leurs choix.

Comme dans les tomes précédents, il y a toujours quelques longueurs dans les moments où il ne se passe pas grand chose. Par contre, dès qu’il y a de l’action je trouve que ça va vite, parfois un peu trop vite, comme par exemple à la fin, lors de la confrontation. Les événements vont s’enchaîner assez rapidement pour Nina, dès qu’elle a fini quelque chose, elle enchaîne tout de suite une autre de ses missions.

Du côté de Nina, nous la voyons beaucoup évoluer dans ce tome. Depuis son face à face avec les anges, son corps peut enfin commencer doucement à mûrir, elle va donc devenir doucement une jeune femme. Ses sentiments aussi vont évoluer, surtout à l’égard de Sacha. Elle va aussi apprendre à mieux maîtriser ses pouvoirs et elle va gagner plus d’autorité, elle va enfin prendre la place qui lui était destinée.

Nous allons aussi avoir l’occasion de découvrir le passé de nombreux personnages, on va mieux les comprendre et voir que leur vie n’a pas été facile et n’est toujours pas facile. Et Nina va tisser des liens plus importants avec certains d’entre eux, dont Borris. Et elle va aussi avoir l’occasion d’en découvrir plus sur son mystérieux père.

Ce dernier tome va être assez intense pour Nina aussi bien au niveau physique que psychologique. Mais heureusement pour elle, elle ne sera pas toute seule pour traverser toutes ses épreuves. Je dois aussi dire que le final de ce livre est plutôt pas mal, même si il était un peu prévisible. J’ai juste eu une petite surprise vers la fin, la révélation de la grand-mère de Nina. J’aurais juste aimé savoir ce qu’ils allaient advenir d’eux sur le long terme, mais bon ce n’est pas trop grave, on a plein de réponses et l’avenir est grand ouvert.

C’est donc un bon final à cette trilogie. L’histoire tient en haleine, malgré quelques petites longueurs, à mon goût. On comprend enfin les petits passages étranges qu’on avait pu lire dans les tomes précédents, et comme tout est relié, on a enfin toutes les explications. Suivre les aventures de Nina, fut une belle expérience, et le final est plutôt pas mal, il est réussi. Ce fut donc une belle découverte, une histoire complexe où tout ce qu’on a pu lire dans les tomes précédents a une certaine importance.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...