Mes Dernières Chroniques



16 juin 2015

Temps Glaciaires de Fred Vargas

Depuis le temps que je voulais découvrir un livre de Vargas, je me suis enfin lancée avec la lecture de Temps Glaciaires de Fred Vargas. Et je dois dire que se fut une très belle découverte, un fois lancée dans ma lecture, je n’ai pas pu m’arrêter. C’est un très bon policier, très complet, très complexes et avec des personnages originaux et sympathiques.

Titre : Temps Glaciaires
Auteur : Fred Vargas
Editeur : Flammarion
Parution : 2015
Pages : 490

Résumé de l’éditeur :
« Adamsberg attrapa son téléphone, écarta une pile de dossiers et posa les pieds sur sa table, s’inclinant dans son fauteuil. Il avait à peine fermé l’œil cette nuit, une de ses sœurs ayant contracté une pneumonie, dieu sait comment.
- La femme du 33 bis ? demanda-t-il. Veines ouvertes dans la baignoire ? Pourquoi tu m’emmerdes avec ça à 9 heures du matin, Bourlin ? D’après les rapports internes, il s’agit d’un suicide avéré. Tu as des doutes ?
Adamsberg aimait bien le commissaire Bourlin. Grand mangeur grand fumeur grand buveur, en éruption perpétuelle, vivant à plein régime en rasant les gouffres, dur comme pierre et bouclé comme un jeune agneau, c’était un résistant à respecter, qui serait encore à son poste cent ans.
- Le juge Vermillon, le nouveau magistrat zélé, est sur moi comme une tique, dit Bourlin. Tu sais ce que ça fait, les tiques ? »


Mon Avis

Toute l’affaire commence par le présumé suicide d’une vieille dame, le commissaire Bourlin à l’intuition que ce n’est pas un suicide, le comportement de la journée de cette dame ne concorde pas avec un suicide. Mais comme son supérieur veut la clôturer, il va demander de l’aide à son ami le commissaire Adamsberg, en espérant qu’il trouve des éléments qu’il n’avait peut-être pas vu.

Le commissaire Adamsberg va demander au Commandant Danglard, un homme assez spécial et qui possède une très bonne mémoire, il stocke dans son cerveau tout ce qu’il voit ou entend, de l’accompagner pour avoir son avis sur un symbole retrouvé près du corps de cette vieille dame. Adamsberg intrigué par cette affaire va la prendre en main avec l’aide de ses coéquipiers.

Ca va être le début d’une enquête très compliquée et très complexe pour le commissaire Adamsberg, il va devoir faire confiance à son instinct, son intuition. Mais même ça, ça ne va pas être facile, car il va assez vite se sentir perdu, c’est une véritable pelote d’algues, comme il le dit lui-même, très difficile de démêler qu’est-ce qui est relié à quoi ou à qui.

Dans cette enquête nous allons être emmenés loin aussi bien géographiquement que temporairement. En effet, Adamsberg va naviguer entre Islande et le XVIIIème siècle, à l’époque de Robespierre et sur ses traces. Comment savoir quelle piste est bonne ? Quel est le but du tueur ? Qui peut-il être ? Pourquoi agir maintenant ? Qui d’autre vise-t-il ? Ce sont, entres autres, les questions auxquelles le commissaire et son équipe essayent de répondre.

J’ai vraiment apprécié les personnages de ce livre, ils sont complexes, originaux, sympathiques et parfois assez hors du commun. Ils font une belle petite équipe de policiers, j’ai aimé les interactions entre eux, on ne s’ennuie vraiment pas. De même pour les suspects, ils ont tous une histoire spéciale et parfois originale, de même pour leur caractère. Rien n’est simple chez les personnages, il y a plein de surprises.

L’histoire, l’enquête, elle-même est assez complexe, voir même très, ce que je n’ai pas trouvé gênant loin de là. J’ai aimé suivre le commissaire Adamsberg, me sentir perdue en même temps que lui, d’essayer de trouver le coupable, le but, suivre les pistes et les fausses pistes. Certes il faut attendre pas mal de temps avant de comprendre l’étendue de cette affaire mais j’ai aimé le chemin effectué, la complexité de l’enquête, tous ces fils à démêler. De plus, je dois avouer que j’ai apprécié le petit côté historique de l’enquête, c’était très intéressant et instructif.

Ce fut donc une très belle lecture. Moi qui ne connaissais pas les livres de Fred Vargas, je regrette de ne pas m’être lancée plus tôt. Ce policier est vraiment palpitant, j’ai aimé être baladée en même temps que Adamsberg, de ne comprendre toute l’affaire qu’à la fin, en même temps que lui. C’était un casse tête très complexe. Je n’ai pas vu le temps passé pendant ma lecture et je n’ai pas pu refermer le livre avant de l’avoir fini. Je vous le conseille vraiment, il vaut le coup.

1 commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...