Mes Dernières Chroniques



10 déc. 2014

Damnés de Chuck Palahniuk

Je me suis attaquée à Damnés de Chuck Palahniuk, mais malheureusement je n’ai pas trop adhérée à ce livre, c’est dommage

Résumé de l’éditeur
Madison, 13 ans, est la fille d’une star du cinéma et d’un producteur milliardaire. Elevée dans la religion du fun et de la pop culture, elle passe un Noël ennuyeux, seule dans son pensionnat Suisse, tandis que ses parents se consacrent à leurs projets professionnels et à l’adoption d’orphelins du tiers-monde. Mais un événement inattendu va venir illuminer ses vacances : sa mort subite.
Débarquée en Enfer, elle y fait connaissance d’une bande de jeunes marginaux, une jolie fille, un sportif, un geek et un rocker, soit la version Six Feet Under de Breakfast Club. Alors qu’elle se lance dans l’exploration de ce nouvel environnement, qui lui réserve de multiples surprises, Madison se remémore sa courte existence pour essayer de comprendre ce qui a bien pu la mener à la damnation. Pour découvrir, aussi, les raisons de sa mort.


Mon Avis

Cette histoire se passe tout le temps depuis le point de vue de Madison, mais au lieu de nous parler ou de narrer les événements, elle écrit son histoire, non pas dans un journal, mais dans des lettres adressées a Satan. On voit donc Madison arriver en enfer et essayer de s’adapter, sans trop de problème, à son nouvel environnement. Et elle va avoir l’occasion de faire la rencontre de jeunes qui ont avait à peu près son âge lors de leurs morts, voir un peu plus et ils vont se lier d’amitié. Et au fur et à mesure du livre on va s’avoir soit comment ils sont morts, soit ce qu’ils ont fait pour atterrir en Enfer. Madison pendant ce temps, va chercher à se rappeler comment elle est morte et les raisons de son envoi en enfer, ce qui va nous permettre de connaître sa vie de « vivante »

Madison a une forte personnalité et tout au long de son récit, elle est plutôt sarcastique et avec une pointe d’humour noir. Par contre, je trouve qu’en lisant ce livre, elle fait plus de 13 ans, certes c’est peut-être une ados plutôt unique qui essaye de paraître plus mature en utilisant certains mots, mais je trouve que niveau vocabulaire, pensée, … ça ne colle pas trop. Mais bon ce n’est que mon avis ^^ Sinon elle fait aussi pas mal référence au Breakfast Club, pendant le tiers du livre, dommage pour moi, je ne connais pas ^^

Sinon, pour le décor, l’enfer est plutôt unique, ça change un peu, il y a pas mal de clichés de l’enfer mais aussi une pointe de folie qui surprend, on ne s’attend pas à retrouver tout ça là-bas. Par contre, certains endroit sont un peu glauque et un passage plutôt étrange avec une géante…. Je n’en dirais pas plus, mais bon j’aurais pu m’en passer.

Sinon je trouve qu’il manque un fil conducteur à cette histoire ou bien une intrigue, certes elle veut se rappeler ce qui s’est passé mais il n’y a pas grand chose d’autres. Ce livre parle aussi de reconnaissance, de marque d’amour, d’intégration et une critique de personnes superficielles et de personnes qui se sentent supérieures aux autres (il y a pas mal de remarques là dessus, ça m’a un peu laissé au bout d’un moment)

Bon comme vous avez pu le remarquer, je n’ai pas trop adhérée au style de ce livre, je ne peux pas dire si c’est le style de l’auteur (car c’est mon premier livre de Chuck Palahniuk) ou le style de ce livre. Je testerais sûrement un autre de ses livres plus tard, mais pas tout de suite, j’ai peur de saturer donc je préfère attendre. Sinon je trouve que l’idée de ce livre est pas mal mais j’ai vraiment du mal avec ce livre, mais bon ce n’est que mon avis. Peut-être que vous aimerez ou que vous avez aimé, je vous le souhaite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...