Mes Dernières Chroniques



29 nov. 2014

La prophétie de Venise, tome 1 de Moka

Je suis un peu tombée par hasard sur La prophétie de Venise, tome 1 de Moka, c’est la couverture qui m’a fait remarquer ce livre. En lisant le résumé, je me suis dit pourquoi pas le lire ça à l’air sympa. Et au final, j’ai était agréablement surprise.





Résumé de l’éditeur :
1996 : 12 adolescents sont assassinés à Venise. 2012 : Et si tout recommençait ? Engagé par le richissime Viannet de la Tour Audelange, le détective Maxime Dancourt rouvre le dossier du massacre de Venise. Quand il découvre que 2012 est une année bissextile à 13 lunes, comme 1996, la course contre la montre a déjà commencé…. Le ciel serait-il la clé du mystère ? Quel étrange lien relie les crimes au Zodiaque ? Maxime et son fils Lubin vont découvrir que personne n’est innocent.





Mon Avis

C’est donc l’histoire de Maxime, un ancien policier qui a décidé de devenir détective. Un jour, il est contacté par un vieil homme richissime qui lui demande si il veut bien retrouver les coupables du meurtre de sa petite fille. Mais c’est là que les choses se compliquent, sa petite fille est morte il y a 16 ans, donc Maxime doute de pouvoir trouver quelque chose aussi longtemps après les faits. Mais il décide tout de même après mur réflexion d’acceptée l’enquête, qui soit dit en passant est très bien payer.

Son enquête va le mener à Venise, le lieu du crime. En 1996, la nuit de Noël, 12 adolescents ont été massacrés de manière assez spectaculaire sur une petite île. Mais il va se rendre compte que l’affaire est étrange. En 1996, c’était une année bissextile à 13 lunes, comme 2012. De plus, chacune des victimes avait un signe du zodiaque différent. Et ce qu’il va troubler Maxime le plus, c’est que lors des enterrements, il va remarquer qu’aucun des parents n’éprouve de la tristesse, de la peine pour leurs enfants décédés. Et au fur et a mesure de l’enquête, il va se rendre compte que l’affaire est de plus en plus compliquée, et qu’il n’a quasiment pas de piste.

L’enquête est donc principalement menée par Maxime, le détective et père de famille. Mais il a aussi l’aide de son fils Lubin, un adolescent de 15 ans, qui vit avec son père car sa mère ne veut pas le garder à cause de son comportement et de ses résultats scolaires. Maxime va donc tout doucement permettre à Lubin de s’investir dans l’enquête, et il va bien l’aider au final.

Ce roman mélange une enquête étrange et compliquée, une secte, des meurtres, un tueur en série, un lavage du cerveau via des égrégores, créatures mythiques, monde parallèle et des prophéties de Nostradamus. C’est un très bon mélange et je trouve que le duo père et fils est très sympathique, j’ai passé un très bon moment à lire ce livre. Et à la fin on peut entrevoir une suite intéressante car les enquêtes pour le père et le fils, c’est loin d’être fini.


Je suis donc curieuse de lire le prochain tome et de voir comment les deux vont évoluer. Donc si vous aimez les enquêtes teintées d’un petit peu de surnaturel ou pas, je vous conseil de lire ce livre, il est vraiment intéressant et facile à lire grâce à l’écriture fluide de l’auteur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...