Mes Dernières Chroniques



29 nov. 2014

La prophétie de Venise, tome 1 de Moka

Je suis un peu tombée par hasard sur La prophétie de Venise, tome 1 de Moka, c’est la couverture qui m’a fait remarquer ce livre. En lisant le résumé, je me suis dit pourquoi pas le lire ça à l’air sympa. Et au final, j’ai était agréablement surprise.





Résumé de l’éditeur :
1996 : 12 adolescents sont assassinés à Venise. 2012 : Et si tout recommençait ? Engagé par le richissime Viannet de la Tour Audelange, le détective Maxime Dancourt rouvre le dossier du massacre de Venise. Quand il découvre que 2012 est une année bissextile à 13 lunes, comme 1996, la course contre la montre a déjà commencé…. Le ciel serait-il la clé du mystère ? Quel étrange lien relie les crimes au Zodiaque ? Maxime et son fils Lubin vont découvrir que personne n’est innocent.





Mon Avis

C’est donc l’histoire de Maxime, un ancien policier qui a décidé de devenir détective. Un jour, il est contacté par un vieil homme richissime qui lui demande si il veut bien retrouver les coupables du meurtre de sa petite fille. Mais c’est là que les choses se compliquent, sa petite fille est morte il y a 16 ans, donc Maxime doute de pouvoir trouver quelque chose aussi longtemps après les faits. Mais il décide tout de même après mur réflexion d’acceptée l’enquête, qui soit dit en passant est très bien payer.

Son enquête va le mener à Venise, le lieu du crime. En 1996, la nuit de Noël, 12 adolescents ont été massacrés de manière assez spectaculaire sur une petite île. Mais il va se rendre compte que l’affaire est étrange. En 1996, c’était une année bissextile à 13 lunes, comme 2012. De plus, chacune des victimes avait un signe du zodiaque différent. Et ce qu’il va troubler Maxime le plus, c’est que lors des enterrements, il va remarquer qu’aucun des parents n’éprouve de la tristesse, de la peine pour leurs enfants décédés. Et au fur et a mesure de l’enquête, il va se rendre compte que l’affaire est de plus en plus compliquée, et qu’il n’a quasiment pas de piste.

L’enquête est donc principalement menée par Maxime, le détective et père de famille. Mais il a aussi l’aide de son fils Lubin, un adolescent de 15 ans, qui vit avec son père car sa mère ne veut pas le garder à cause de son comportement et de ses résultats scolaires. Maxime va donc tout doucement permettre à Lubin de s’investir dans l’enquête, et il va bien l’aider au final.

Ce roman mélange une enquête étrange et compliquée, une secte, des meurtres, un tueur en série, un lavage du cerveau via des égrégores, créatures mythiques, monde parallèle et des prophéties de Nostradamus. C’est un très bon mélange et je trouve que le duo père et fils est très sympathique, j’ai passé un très bon moment à lire ce livre. Et à la fin on peut entrevoir une suite intéressante car les enquêtes pour le père et le fils, c’est loin d’être fini.


Je suis donc curieuse de lire le prochain tome et de voir comment les deux vont évoluer. Donc si vous aimez les enquêtes teintées d’un petit peu de surnaturel ou pas, je vous conseil de lire ce livre, il est vraiment intéressant et facile à lire grâce à l’écriture fluide de l’auteur.

26 nov. 2014

House of Cards de Michael Dobbs

Je me suis laissée tentée par House of Cards  de Michael Dobbs, et ce fut une agréable découverte, d’habitude je ne lis pas de thriller politique mais là j’ai vraiment aimé.





Résumé de l’éditeur :
Francis Urquart est au fait de tous les secrets des partis politiques – et il est bien décidé à s’en servir pour devenir Premier Ministre. Mattie Storin, elle, est une jeune journaliste d’investigation aux dents longues, qui relève le défi le plus excitant de sa vie en découvrant un scandale financier impliquant les plus hautes sphères. Pour révéler la vérité, elle aussi est prête à tout…






Mon Avis

Tout d’abord je préfère préciser que je ne connais pas la fameuse série House of Cards (juste de noms…), je n’avais donc pas d’à priori et je ne savais pas sur quoi j’allais tomber.

Je dois avouer que j’ai eu un peu de mal avec les premiers chapitres, car on nous parle de pas mal de personnages avec leur fonction, donc durdur au début de se rappeler qui est qui et qui fait quoi, mais heureusement ça ne dure pas trop longtemps et puis on nous précise (heureusement) leurs rôles plusieurs fois, c’était vraiment nécessaire pour moi ^^

Sinon, ce roman est un thriller politique surtout centré sur Francis Urquart qui est le Chief Whip, une personne politique qui travaille dans l’ombre et qui fait plus ou moins en sorte de contrôler ce qu’il se passe dans le gouvernement et empêche tout problème, tout scandale. Il est donc au courant de tous les petits secrets de tout le monde, ce qui va s’avérer être un avantage pour lui plus tard, car c’est un être avide de puissance et il est bien décidé à mettre son plan en marche.

On suit aussi la vie de Mattie Storin, une jeune journaliste politique, qui est en train de faire ses preuves dans un grand journal anglais depuis environ un an. C’est une véritable passionnée qui cherche à avoir des informations avant les autres et à obtenir des scoops si c’est possible. Elle va être la seule à se rendre compte que certaines choses sont étranges et elle va assez vite se retrouver à enquêter sur une véritable conspiration. Mais entre mensonges, faux-semblant, fuites et autres, elle va avoir du mal à dénouer toute cette affaire.

Pour en revenir au sujet principal de ce roman : Francis Urquart, qui est avide de pouvoir, a décidé de devenir le Premier Ministre. Le problème ? Même, si certes il ne lui reste plus qu’une petite majorité suite aux dernières élections, il y a un déjà un Premier Ministre. Mais pour Francis, ce n’est pas vraiment un problème, il a préparé un plan subtil pour arriver à ses fins et grâce à son poste actuel, il a des moyens pour faire pression, et il ne va pas hésiter à se servir de tous les moyens disponibles.

J’ai trouvé l’histoire prenante, j’avais vraiment hâte de voir ce que Francis Urquart allait faire à chaque étape, quel mauvais coup il avait prévu, et jusqu’à la fin je me demandais si il allait arriver à ses fins. De plus, j’ai apprécié la multitude de personnages qui avaient des caractères intéressants, tous différents, mais avec tous un point commun, l’avidité du pouvoir.

Donc je suis très contente de ma première lecture d’un thriller politique, j’avais un peu peur au départ, mais même le fait que ça se passe dans le gouvernement anglais, ne m’a vraiment pas déranger, les rôles sont bien expliquer, donc je ne me suis pas sentie perdue.
C’était donc une très bonne lecture, je vous conseil de le lire si vous en avez l’occasion et si vous aimé les thrillers, évidemment ;)

25 nov. 2014

La Course de Clive Cussler

Je viens de découvrir La course de Clive Cussler et Justin Scott, j’ai vraiment aimé l’univers de ce roman, et je viens aussi de découvrir qu’il fait plus ou moins parti d’une série qui suit les aventures de Isaac Bell, alors je pense que je vais me laisser tenter et en découvrir un peu plus sur lui. Ah et pour info, pas besoin d’avoir lu les autres tomes de cette série pour comprendre ce roman.

Résumé de l’éditeur :
1909, San Francisco. L’éditeur de journaux Preston Whiteway organise à des fins publicitaires une course périlleuse : la traversée des Etats-Unis, en avion, d’Est en Ouest, en moins de cinquante jours. La gagnant se verra remettre la somme de 50 000 dollars. Whiteway apporte son soutien direct à Joséphine Frost, pilote intrépide et épouse de Harry Frost, un homme d’affaires sans scrupules.
Ce dernier, connu pour son tempérament violent, a tué l’amant de sa femme et essayé de lui faire subir le même sort avant de prendre la fuite. Preston Whiteway, convaincu que Frost ne va pas s’arrêter là, décide de contacter le détective Isaac Bell pour assurer la protection de Joséphine.
Bell a déjà eu affaire à Harry, qui a bâti son immense fortune en dirigeant des gangs de voleurs et d’assassins dans les grandes villes du pays. Il sait que l’homme ne reculera devant rien et qu’il s’en prendra non seulement à son épouse, mais aussi à Preston Whiteway. S’il accepte de les aider…


Mon Avis

Au début l’affaire parait simple, un mari jaloux décide de tuer l’homme qu’il considère comme l’amant de sa femme, mais celle-ci assiste au meurtre depuis sa machine volante, et de peur d’aller en prison ou en asile, il décide d’éliminer sa femme mais il va échouer. Mais au fur et a mesure des pages, on va se rendre compte que l’affaire est plus compliquée qu’elle n’y paraît, et ça va se compliquer de plus en plus. Mais Harry Frost est bien décidé à tuer sa femme, comme ça il n’y aura plus de témoin du meurtre de Marco. Il va donc saisir sa chance quand sa femme va se lancer dans la course a bord de son avion.

Joséphine, la femme de Harry, est tellement passionnée par l’aviation qu’elle décide de participer à cette grande course malgré la peur qu’elle éprouve envers son mari. Grâce au soutient de Preston Whiteway, elle a un engin volant pour la compétition, un appareil réaliser par Marco et il a aussi décidé d’en faire la mascotte. Mais sous ses airs de passionnées d’avions, on se demande si elle cache quelque chose, dont par exemple sa relation avec Marco, était-il simplement le constructeur des aéroplanes de Joséphine ou était-ils plus, tel que son amant comme le pense son mari ?

Isaac Bell a donc été engagé afin de démêler toute cette affaire et qui va devoir aussi gérer la protection de Joséphine en priorité. Mais il va se rendre compte que protéger efficacement Joséphine pendant ça course va être compliquer s’ils restent seulement à terre, il va donc décider de la surveiller par les airs, pour son plus grand plaisir, il va pouvoir faire d’une pierre, deux coups.

J’ai vraiment bien aimé le personnage de Isaac Bell, un détective intéressant qui à une fiancée et qui va travailler avec son meilleur ami. Et cette affaire est un peu une affaire personnelle car il a des comptes à régler avec Harry Frost, car une dizaine d’années plutôt Harry à fait exploser une bombe qui a tué 3 jeunes enfants et Isaac a assisté à la scène, et depuis, il veut se venger car à l’époque l’agence de détective pour laquelle il travaillait n’a pas réussi à le coincer.

J’ai bien aimé ce roman, ce retrouvé au début du XXème était plutôt rafraîchissant pour monde et ça m’a aussi permis de découvrir des choses sur le début de l’aviation. Et le fait que l’intrigue épaississe au fur est à mesure de l’histoire était agréable. J’ai donc passé un très bon moment à lire ce roman, je testerais sûrement d’autres romans de Clive Cussler qui mettent en scène Isaac Bell, car j’ai vraiment apprécié cet univers :) Je vous recommande de le lire, car même en n'étant pas fan d’avion ou du début des années 1900, j’ai dévoré ce livre en une après-midi ^^

24 nov. 2014

Châtiments de Hans Koppel

Toujours dans le domaine du policier, je me suis lancée dans la lecture de Châtiments de Hans Koppel




Résumé de l’éditeur :
Quand Ylva ne rentre pas à la maison un soir après le travail, Mike, son mari, ne s’inquiète pas outre mesure. Sans doute est-elle allée boire un verre avec des collègues. Mais, au fil des heures, l’angoisse le pousse à prévenir la police, qui voit en lui le suspect numéro un. Ce que tout le monde ignore est qu’Ylva est retenue en otage à quelques mètres de chez elle, par un couple récemment installé dans le quartier. Enfermée dans leur cave, elle est quotidiennement soumise à la torture. Car Ylva doit souffrir. Elle doit payer. Comme tous les autres.




Mon Avis

Dans ce livre, on assiste à la vengeance d’un couple de parents, qui a décidé de punir les personnes, qui étaient des adolescents à l’époque, qui sont responsables de la mort de leur fille. Grâce à la confession sur son lit de mort d’un des quatre jeunes, ils vont enfin découvrir la vérité et ont décidé de se venger : œil pour œil et dent pour dent. Par contre, ils vont surtout s’acharner sur Ylva, la seule fille du groupe et cela d’une façon très perverse et violente. L’auteur nous laisse nous poser des questions sur la notion du bien et du mal, il nous montre que pour faire justice à leur fille, ce couple va commettre des horreurs, et se faire justice eux-mêmes.

Pour en revenir à Ylva, c’est une jeune femme d’une trentaine d’année qui est mariée et à un enfant, une fille. Un soir, sur le chemin pour rentrer chez elle après ça journée de travail, les choses vont basculer pour elle. Ce soir là, son mari Mike trouve un peu bizarre qu’elle ne rentre pas pour manger avec eux, mais ne s’inquiète pas plus que ça, car Ylva lui avait le matin même, qu’elle irait peut-être boire un coup avec ses collègues à la fin de sa journée. Mais les choses, l’inquiète un peu quand il voit qu’elle n’est toujours pas rentrée alors qu’il allait dormir, mais bon vu que sa femme l’a déjà trompé auparavant, il ne veut pas passer pour un faible et décide juste de l’appeler et de lui laisser un message. Mais quand le lendemain matin, il se rend compte qu’elle n’est pas revenue dormir, il s’inquiète et appelle Norr, son amie et collègue puis il contacte la police, qui le suspecte quasi immédiatement sans preuve.
Il l’ignore, pourtant sa femme sa trouve juste que l’autre côté de la rue, dans une cave insonorisée, et regarde via une caméra ce qui se passe devant sa maison, et commence à vivre un véritable enfer.

Un détail que j’ai apprécié dans ce livre, c’est qu’on a une liste de la méthode utilisée par les agresseurs pour soumettre leurs victimes, la méthode simple et efficace de la carotte et du bâton. Cette méthode possède 9 étapes, et pour chacune de ses neuf étapes on voit comment c’est mis en application sur Ylva.

Pour moi, le seul petit bémol de cette histoire est qu’il n’y a pas tellement de suspense. Car on sait quasiment dès le départ qui a enlevé Ylva, vu qu’on voit aussi l’histoire de leurs points de vue et on sait aussi la situation de Ylva tout au long du roman. La seule chose qu’on ignore est comment l’histoire va se finir et aussi on apprend dans le dernier chapitre de quoi sont responsable la fameuse « bande des quatre », la fameuse raison de la vengeance des parents, même si tout doucement on commençait à en avoir une petite idée, au fur et à mesure des différents éléments.

Donc cette lecture n’est pas un coup de cœur, mais c’était quand même une agréable lecture, avec un scénario original, une écriture fluide et des scènes assez violentes. Je suis donc un peu mitigée sur ma lecture, il manque un petit peu de suspense, qui en aurait fait une histoire palpitante, c’est un peu dommage ;) 

23 nov. 2014

Moi, Alex Cross de James Patterson

Moi, Alex Cross de James Patterson est le premier tome de la série d’Alex Cross que je lis, et il me donne envie d’en lire d’autres.


Résumé de l’éditeur :
Au beau milieu d’une réunion de famille, Alex Cross apprend qu’on vient de retrouver le corps de sa nièce, sauvagement assassinée. Il découvre que celle-ci fréquentait, à titre « professionnel », un bon nombre de notables de Washington. Il ne tarde pas à comprendre que, de toute évidence, son bourreau a fait d’autres victimes.
Epaulé par sa collègue et compagne Bree Stone, Alex s’engage dans une traque à hauts risques qui le mène jusqu’à une discrète et luxueuse propriété des environs de la capitale. A l’abri des regards, les membres d’un club très fermé s’autorisent tous les fantasmes. Ils sont riches, puissants, et prêts à tout pour préserver leur anonymat…



Mon Avis

Ce livre commence en plein dans l’action, une course folle dans la forêt d’une jeune fille qui vient d’être agressée et blessée et qui fuit ses ennemis. Puis ça enchaîne sur un coup de téléphone qui va chambouler Alex Cross, pendant son repas d’anniversaire, il découvre que sa nièce, qu’il n’a pas vu depuis 20 ans, à été assassiné. Mais ce qui va le choquer le plus, c’est d’entendre parlé du corps de sa nièce en temps que « reste », il va vite découvrir pourquoi, le corps de sa nièce a été passé dans un broyeur à bois…

L’enquête avance doucement, Alex Cross va découvrir que ce n’est pas seulement le meurtre de sa nièce qu’il doit résoudre mais des meurtres potentiels suite à plusieurs disparition de personnes « travaillant » dans le même domaine que sa nièce : la prostitution. Et comme si son enquête n’était pas déjà assez difficile pour lui, vu que ça le touche particulièrement de près, sa grand-mère, la personne qui l’a élevée et qui est sa confidente, tombe gravement malade. Il va donc devoir jongler avec son enquête et aussi ses problèmes personnels, ce qui ne sera pas de tout repos.

Surtout que cette enquête est très compliquée, elle implique pas mal de personnes, dont des mafieux, des personnes de la maison blanche, l’industrie du sexe et par des personnes qui couvrent les traces du criminel nommé Zeus. Alex Cross va donc devoir suivre pas mal de pistes et de fausses pistes, qui vont tout doucement le conduire vers la résolution de l’énigme mais il va aussi réveiller l’intérêt de personnes qui vont vouloir lui faire arrêter l’enquête, et il va devoir choisir avec précaution à qui il peut faire confiance.

 J’ai trouvé l’enquête très intéressante, mais c’est vrai que ça peut paraître un peu long pour vraiment avoir des éléments concrets qui font vraiment avancer les choses. Mais franchement ça vaut le coup de lire ce livre, la fin est vraiment surprenante. Et le dernier petit chapitre de livre, nous montre que la prochaine enquête d’Alex Cross risque d’être vraiment intéressante car un de ses vieux ennemis va réapparaître ;)

Blood Song, tome 1 : La voix du sang de Anthony Ryan

D’habitude je n’accroche pas trop à ce genre de livre qui mélange fantasy et militaire, mais j’ai décidé de tenter cette lecture car le livre m’a interpellée, et je suis contente de l’avoir fait car au final Blood Song, tome 1 : La voix du sang de Anthony Ryan m’a vraiment plu.


Résumé de l'éditeur :
Vaelin Al Sorna, héros légendaire du Royaume Unifié, accomplit son dernier voyage. Sur le navire qui l’emmène vers sa condamnation, il raconte à un jeune chroniqueur impérial les événements qui l’ont conduit à cette tragique conclusion.
Vaelin aurait dû succéder à son père, le célèbre Seigneur de Guerre, mais il était promis à un autre destin. Confronté dès l’enfance au quotidien rude d’un combattant de la foi, il n’aura désormais pour seule famille que l’Ordre qui l’a recueilli dans ses rangs. C’est là, entre les maîtres sans pitié et les épreuves initiatiques mortelles, qu’il se liera à vie à ses frères d’armes, et à celle qu’il n’a pas le droit d’approcher. Devenu le fer de lance d’un royaume gouverné par le sang, Vaelin est redouté sur tous les champs de bataille. Mais c’est pourtant son humanité qui fera de lui à la fois un héros et un traître…


Mon Avis

Le personnage de l’histoire est Vaelin Al Sorna, un prisonnier qui a passé ses 5 dernières années emprisonné pour ses crimes et qui est déplacé / escorté pour un duel à mort pour répondre des crimes de son père. C’est durant le transport en bateau qui va le conduire à l’endroit de son duel qu’il rencontre le seigneur Verniers, le jeune chroniqueur impérial. Verniers est connu, entre autre, pour ses récits de bataille, et Al Sorna va lui dire que ses récits sur la guerre entre leurs deux peuples est plein d’erreurs, et va donc lui raconter son histoire, afin qu’il corrige ses lacunes.

Donc durant les différentes parties du livre, nous allons suivre la vie de Vaelin Al Sorna, de son enfance jusqu’au moment où il va se retrouver emprisonné. Son histoire commence quand il a presque 11 ans, le jour où son père, le Seigneur de Guerre, le conduit devant le portail du 6ème Ordre et l’abandonne plus ou moins là. Vaelin va donc décider de rentrer dans cet ordre, même s’il n’a pas tellement le choix, il va y apprendre à combattre, aussi bien à l’épée, qu’à l’arc, des méthodes de survies, le pistage et autres. Il va se retrouver dans un groupe de garçons de son âge, ils vont apprendre ensemble, vivre ensemble et aussi passer les différentes épreuves, et ils vont se considérer comme une vraie famille, comme des frères. On va tout doucement en apprendre plus sur la vie des autres garçons avant qu’ils n’arrivent dans l’Ordre, au rythme de leurs confidences. Mais la vie est loin d’être facile dans l’ordre, les cours sont brutaux, les punitions aussi et leurs chances de survies aux épreuves ne sont pas garanties.

On voit Vaelin devenir tout doucement un vrai guerrier. Je trouve que c’est un personnage très attachant et surtout j’ai apprécié le fait qu’il n’était pas le meilleur en tout, même si on voit qu’il devient assez vite le « chef » de la bande de garçons, chaque garçon à une spécialité, un domaine qu’il maîtrise mieux que les autres, mais ça ne les empêchent pas de s’entre aider entre eux, il y a une très bonne cohésion de groupe qui va durer même après la fin de leur formation.

Il a pas mal d’actions et des intrigues très présentes, certaines dès le début du livre. On voit qu’il y a  pas mal de secrets, de non dit et qu’au final pas mal de choses tourne autour de Vaelin, et qu’il ignore pourquoi. Tout au long de son aventure il va rencontrer des personnes intéressantes qui vont le pousser à voir les choses autrement et à se poser des questions qui ne lui serait pas forcément venu à l’esprit de lui-même.

Même s’il y a pas mal de personnages, je n’ai pas eu de problèmes à me les rappeler et les situer (ce que je craignais^^). J’ai trouvé l’histoire plutôt prenante, avec des intrigues complexes, et de retournements de situation qui m’ont surpris, et cela jusqu’au dernier chapitre car j’ai vraiment était surprise de savoir qui était manipulé.

J’ai donc passé un très bon et long moment (car oui avec plus de 600 pages, ça prend un peu de temps à le lire) avec ce premier tome, j’attends maintenant, le tome 2 qui paraîtra en 2015 avec impatience, car même s’il se termine plutôt bien, on voit bien que certaines choses ne sont pas finies, et je suis curieuse de découvrir comment Vaelin va évoluer.



17 nov. 2014

L'étreinte du zodiaque, tome 1 : L'essence des ténèbres de Vicki Pettersson

J’ai découvert ce livre : L’étreinte du zodiaque, tome 1 : L’essence des ténèbres de Vicki Pettersson par hasard à la médiathèque, et je l’ai lu très vite, tellement j’étais impatiente de découvrir la suite des événements, j’ai trouvé l’histoire vraiment prenante.


Résumé de l’éditeur :
La vie dorée de Joanna Archer, héritière d’un magnat des casinos de Las Vegas, a volé en éclat l’année de ses seize ans. A la suite d’une violente agression, elle a échappé de peu à la mort, mais en est restée marquée à jamais
Désormais, loin des paillettes et de l’argent facile, la jeune femme sillonne chaque nuit les rues sordides de la Ville du Péché à la recherche de ses agresseurs.
A l’aube de son vingt-cinquième anniversaire, son passé se rappelle à elle, et un rendez-vous en apparence anodin l’entraîne malgré elle dans un univers inconnu, où les forces mystiques se livrent une lutte sans merci.
A la fois Ombre et Lumière, Joanna occupe une place spéciale dans le zodiaque… une place qui pourrait lui coûter la vie.


Mon Avis

En commençant ce livre, je ne m’attendais vraiment pas a une histoire de super héros, si je l’avais su, je ne l’aurais peut-être pas lu, car je ne suis pas fan de ça, mais j’ai vraiment apprécié ma lecture, donc je n’ai pas de regrets, au contraire ^^

C’est donc l’histoire de Joanna, l’une des deux filles d’un mania à Vegas, et elle a une sœur Olivia, qui est tout son contraire mais ça ne l’empêche d’être très proche l’une de l’autre. Sa vie a été bouleversée quand elle avait 16 ans suite a une horrible agression qui l’a très fortement marquée. Depuis elle est devenue une combattante qui hante les rues de Vegas la nuit à la recherche d’agresseurs et de son agresseur et de se venger, et elle a un très fort caractère avec une préférence pour le sarcasme.

Le veille de son anniversaire, les choses pour elle vont changer. La seule chose plutôt positive est sa retrouvaille avec son premier petit copain. A part ça, elle va être agressée dans le but de la tuer et un étrange clochard va la mettre en garde contre des ennemis qui la surveillent et qui comptent la tuer au moment où elle atteindra 25 ans. Leurs points communs est qu’ils ont l’air de savoir des choses qu’elle ignore et qu’ils savent des choses très personnelles sur elle.

Et ce qu’ils lui ont dit va s’avérer être vrai, elle va découvrir qu’elle est une sorte de super héroïne qui se situe entre l’Ombre et la Lumière. Et avec tous les événements et les révélations qui vont se produire autour d’elle elle va avoir du mal a trouver sa place et surtout la prouver. On va la voir évoluer dans un nouveau monde qu’elle ne connaissait pas et où elle va avoir une place très spéciale et on a plaisir à découvrir tout cet univers avec elle.


J’ai aimé lire ce livre, je suis pressée de découvrir la suite des événements car on voit une grosse confrontation arrivée et aussi de future retrouvaille ou en tout cas je l’espère ^^ J’ai trouvé que l’histoire était prenante avec des passages drôles, intenses, brutaux, des scènes d’actions, de combats. Il n’y a pas vraiment de temps mort, et j’ai apprécié la personnalité de l’héroïne, Joanna, qui tente de ne pas se laisser abattre, même si c’est difficile. Donc comme vous avez du le comprendre, je vous conseil de lire ce livre, il vaut vraiment le coup


16 nov. 2014

Sons of Midnight, tome 4 : La proie du loup de Theresa Meyers

Je suis tombée par hasard sur le livre Sons of Midnight, tome 4 : La proie du loup de Theresa Meyers, et c’était plutôt une bonne surprise.



Résumé de l'éditeur :
Perchée sur son tabouret de bar, Jessica promène un regard circulaire sur la salle. Décidément, l’atmosphère de cet endroit a quelque chose d’inquiétant et elle aurait mieux fait d’écouter ses frères qui lui avaient déconseillé de s’y rendre seule. Perdue dans ses pensées, elle sent brusquement une présence à son côté et se retourne. Des épaules larges, une peau bronzée, un sourire irrésistible… L’étranger qui vient de s’asseoir près d’elle est le candidat idéal pour une nuit de passion sans lendemain. Mais, tandis qu’il s’adresse à elle d’une voie grave, Jessica frissonne. Car, dons son regard sombre, elle a perçu une lueur sauvage, un éclair fauve qui l’emplit à la fois de crainte et d’excitation…



Mon Avis

Quand j’ai commencé ce livre, je ne savais vraiment pas qu’il faisait partie d’une série, j’ai eu des doutes car dans le livre il y avait parfois des références à des événements qui s’était produit avant. Mais même si je n’ai pas lu les tomes précédents je n’ai vraiment pas trouvé ça gênant, car il y a les explications nécessaires, je ne me suis jamais sentie perdue.

C’est donc l’histoire de Ty, un loup-garou exilé, qui vient d’emménager dans une nouvelle ville avec comme but de créer sa nouvelle meute et de Jess, une jeune institutrice sans problème et qui vit avec ses 3 frères dans la même ville que Ty.

Un soir, dans un bar, Jess qui était à la recherche d’une aventure d’un soir rencontre Ty, et c’est plus ou moins le coup de foudre entre les deux et le début d’une relation passionnelle, mais les choses ne vont pas se passer comme prévue à cause la nature de Ty. Et très vite Jess et sa famille vont se retrouver mêlés aux problèmes de Ty et des vampires. Car il est désormais la cible d’un groupe de vampires qui s’en prennent à son camp d’entraînement qu’il dirige.

Grâce à son caractère, Jess ne veut pas se faire dicter sa conduite et n’a pas froid aux yeux, ce qui va l’aider à affronter toutes ses aventures. L’intrigue est bien ficelée, il n’y a pas beaucoup de temps morts et pas mal d’action aussi et je me suis laissée surprendre à plusieurs moments.

Le seul petit bémol pour moi, c’est que certaines scènes vont trop vite, comme par exemple au niveau de l’évolution la relation et j’ai une légère impression d’une fin faite un peu à la va vite, même si elle est complète. J’aurais préféré que l’auteur prenne un peu plus son temps et développe un peu plus certains passages.

Mais bon au final, c’est un bon roman de bit-lit, l’histoire change un peu et j’ai bien aimé la façon dont s’était écrit, c’était très fluide. Ce n’est pas vraiment un coup de cœur, mais j’ai tout de même passé un très bon moment à lire ce livre.



14 nov. 2014

LZR-1143, tome 1 de Bryan James

Je viens de découvrir, LZR-1143, tome 1 : Contamination de Bryan James, je me suis dit, pourquoi pas une petite histoire de zombie classique, et franchement j’ai été agréablement surprise, mais si l’intrigue générale est un peu « classique », tout ce qu’il y a autour le rend original.


Résumé de l’éditeur :
Ancienne star du cinéma d’action, Mike McKnight est condamné à la réclusion à perpétuité dans un hôpital psychiatrique pour le meurtre de sa femme. Se  réveillant un matin dans un asile déserté avec une mémoire plus que défaillante, il comprend qu’une terrible épidémie ravage le pays. Il parvient néanmoins à quitter l’hôpital en compagnie de quelques survivants. A l’extérieur, c’est l’apocalypse : le monde a sombré dans le chaos devant des hordes de morts-vivants. Tout en essayant d’échapper aux survivants et aux zombies, Mike retrouve progressivement la mémoire et la raison pour laquelle il a été enfermé : sa femme, une chercheuse en  biochimie qui travaillait sur la réanimation des cellules dans le cadre d’un projet nommé Lazare, était proche du but… Y Aurait-il un lien entre ces recherches et la pandémie qui ravage le monde ? Désormais persuadé que sa femme a été éliminée, il part à la recherche de ce qu’elle cherchait à protéger : un moyen de contre l’épidémie.


Mon Avis :

L’histoire débute avec un homme, Mike, qui a été condamné pour le meurtre se femme, dans un hôpital psychiatrique. Dès son réveil il se rend compte qu’il a y quelque chose d’anormal, il est plus ou moins conscient chose qui n’arrivait que très rarement dernièrement car il était souvent dragué par les médicaments, il est plus ou moins lui-même sauf qu’il a pas mal de trou de mémoire surtout concernant la nuit du meurtre de sa femme. Et puis, il n’a pas été réveillé pour comprendre ses médicaments, personnes n’est là sauf quelques patients et les portes sont laissée ouverte. Il en profite donc pour faire un petit tour et regarder tranquillement la télé, chose qu’il n’a pas le privilège de faire d’habitude. Lui qui se croyait plus ou moins sain d’esprits commence à en douter en regardant les chaines d’informations car il voit que des morts se relèves…

On voulant sortir de l’hôpital, il va croise le chemin d’une psychiatre qui s’est retranchée dans une pièce avec trois de ses patients pour les protéger des zombies qui ont réussi à entrer dans l’institut psychiatrique. Ca va donc être le début du périple de Mike dans ce moment apocalyptique à la recherche d’un abri mais aussi de sa mémoire perdue.

J’ai vraiment aimé le style de l’auteur, et puis être dans la tête de Mike est plutôt sympathique, même si il n’est pas tout à fait « normal» il passe son temps à se poser des questions et sa petite voix dans se tête le fait tout le temps douter de son état psychologique et son caractère sarcastique m’a bien fait sourire. Ce livre contient de l’action, du suspense mais aussi d’humour, mais la trame de l’histoire est plus ou moins classique, mais le reste compense tellement bien que le cliché de l’histoire ne m’a pas dérangée du tout. Les pages se sont tournées toutes seules, et j’ai trouvée que les scènes d’actions étaient tellement bien écrites que j’avais l’impression de voir ce qu’il se passait.

Donc j’ai vraiment passée un bon moment un lisant ce livre, je le trouve plutôt complet, je suis impatiente de lire la suite de ce livre. Donc si vous être amateur d’historie de zombies essayer ce livre, il vaut vraiment le coup, et pour ceux qui souhaite découvrir des histoires de zombies, je vous conseil celui-là il se lit vraiment tout seul.

10 nov. 2014

Six ans déjà de Harlan Coben

Je viens de découvrir Six ans déjà de Harlan Coben, c’est mon premier livre de cet auteur, mais vu ce livre, je me dis que j’aurais du lire des Coben plus tôt car j’ai vraiment aimé ce livre, je testerais donc d’autre livre de lui plus tard.


Résumé de l’éditeur :
Six ans ont passé depuis que Jake a vu Nathalie, la femme de sa vie, en épouser un autre.
Six ans à lutter contre lui-même pour tenir sa promesse de ne pas chercher à la revoir. Et puis un jour, une nécro : Nathalie est veuve. Et soudain l’espoir renaît. Mais aux funérailles, c’est une parfaite inconnue qui apparaît.
Où est Nathalie ? Pourquoi s’est-elle évaporée six ans plus tôt ? Jusqu’où lui a-t-elle menti ?
Déterminé à retrouver celle qui lui a brisé le cœur, Jake va devenir la proie d’une machination assassine. Et découvrir qu’en amour, il est des vérités qui tuent…




Mon Avis :
  
Tout commence le jour où Jake voit l’annonce nécrologique sur le site de la fac où il travail. Il est surprit de voir que c’est Todd, l’homme qui a épousé la femme de sa vie 6 ans plus tôt. Même s’il se souvient sa promesse de « les » laisser tranquilles, il se dit que ça ne tient plus car il ne reste plus que Nathalie. Il se décide donc de faire un rapide aller-retour à l’enterrement pour présenter ses condoléances à Nathalie, mais surprise, il ne voit pas Nathalie et apprend que la femme de Todd est mariée avec lui depuis longtemps et que personne n’a jamais entendu parler d’une Nathalie et c’est aussi à l’enterrement qu’il apprend que Todd a été assassiné. C’est le début de l’enquête de Jake pour la retrouver.

Il va très vite être confronter au doute, à l’incertitude. Surtout quand il se décide retourner là où il a rencontré Nathalie, 6 ans plus tôt, car au lieu de lui donner des réponses et va juste se poser d’autres questions. Et vu qu’il attire l’attention dans se petit village du Vermont, il va commencer à s’attirer des ennuis.

Six ans déjà est donc un très bon thriller psychologique, le rythme est plutôt rapide avec pas mal d’action (découverte, bagarre, retournement de situation …) et de suspense car Jake pendant son enquête va découvrir qu’il n’est pas le seul à sa recherche. De plus, des personnes vont le mettre en garde, lui demander d’arrêter, Jake ne saura plus a qui faire confiance.

L’intrigue évolue très souvent, et ça surprend pas mal, on a des nouveaux éléments a peu partout, le plus dur ça être de tout regrouper car l’affaire n’est pas aussi simple qu’elle en a l’air au premier abord. Avec des personnages très surprenants, car quasiment personne n’est ce qu’il semble être. Et j’ai aimé la fin, elle est complète et assez surprenante.

Donc ce thriller est une très bonne découverte, ça me donne vraiment envie de découvrir d’autre livre de Harlan Coben. Je vous conseil donc d’essayer ce livre, je l’ai vraiment aimé.
Et si vous connaissez d’autres bons livres de Coben, je suis preneuse car j’ai envie d’en découvrir plus et je ne sais pas par où commencer ;)

9 nov. 2014

Bird Box de Josh Malerman

Je viens tout juste de finir Bird Box de Josh Malerman et j’ai vraiment adoré :)


Résumé de l’éditeur :
La plupart des gens n’ont pas voulu y croire.
Les incidents se passaient loin, sans témoins.
Mais bientôt, la menace s’est rapprochée, a touché les voisins.
Ensuite, Internet a cessé de fonctionner.
La télévision et la radio se sont tues.
Les téléphones ne sonnaient plus.
Certains, barricadés derrières leurs portes et leurs fenêtres,
Espéraient pouvoir y échapper.

Depuis qu’ils sont nés, les enfants de Malorie n’ont jamais vu le ciel. Elle les a élevés seule, à l’abri du danger qui s’est abattu sur le monde. Elle a perdu des proches, a assisté à leur fin cruelle. On dit qu’un simple coup d’œil suffit pour perdre la raison, être pris d’une pulsion meurtrière et retourner sa violence contre soi. Elle sait que bientôt les murs de la maison ne pourront plus protéger son petit garçon et sa petite fille. Alors, les yeux bandés, tous trois vont affronter l’extérieur, et entamer un voyage terrifiant sur le fleuve, tentative désespérée pour rejoindre une colonie de rescapés.
Arriveront-ils à bon port, guidés par leur seule ouïe et leur instinct.

Mon Avis


Ce roman est un livre d’horreur, surtout psychologique. Les phénomènes bizarres commencent en Russie, mais peu de gens s’inquiète vraiment vu que c’est loin de chez eux, mais les choses changent quand ces phénomènes étranges se rapprochent de plus en plus de chez eux. Ils commencent à s’enfermer chez eux en calfeutrant toutes les fenêtres pour ne pas « voir » ou tentent carrément de fuir. J’ai aimé ne pas avoir de description sur ce « quelque chose » à l’origine des phénomènes, je trouve que ça mets plus de suspense, rien de pire de ne pas pouvoir voir à quoi ressemble la menace. Personne ne sait à quoi ressemble ça ressemble parce que une fois vue, « ça » pousse les gens à la folie, au meurtre et au suicide.

On suit donc la vie / l’aventure de Malorie, mère de deux enfants de quatre ans, qui se décide un matin de quitter leur chez eux pour partir à la recherche d’un camp de réfugiés. Et pour y accéder, ils vont devoir parcourir environ 30 km, sur une barque, les yeux bandés. Son seul repère sera donc son ouïe et celles de ses enfants, qu’elle a entraînée pour qu’ils puissent la guider. Mais dans ce nouveau monde, des dangers les guettent un peu partout, c’est un périple difficile et elle le sait. Tout au long du parcours on ressent bien la tension de Malorie, qui s’inquiète à chaque mouvement, craquement de branches… c’est plutôt prenant

Mais bon, on ne fait pas que suivre leur trajet, on a des flash-backs du passé de Malorie, ça commence à partir du moment où les événements étranges on commencé et quand elle a compris qu’elle était enceinte et ça dure plus ou moins jusqu’au moment où elle accouche. On n’apprend pas grand chose sur l’origine des événements mais on voit comment les gens réagissent à cet événement. On va voir les rencontrent qu’elle va faire, et comment ils vont s’organiser pour survivre.

Je me suis vite retrouvée dans la peau de Malorie, c’est terrifiant de ne pas être en mesure de voir, de sursauter au moindre bruit inconnu, de sentir la présence de quelque chose près de soi, sans pouvoir l’identifier, sans pouvoir regarder, la peur de ne pas retrouver son chemin, de tomber, d’heurter quelque chose. J’ai vraiment apprécié la façon dont s’était écrit. Plus j’ai avancé dans le livre, plus j’avais envie qu’elle retire enfin son bandeau qui lui cachait les yeux pour voir à quoi « ça » ressemblait, mais bon, même sans le savoir au final, cette lecture m’a vraiment plue.

Je vous conseil donc de lire ce livre, si ce n’est pas encore fait, il vaut vraiment le coup.


Soeurs Sorcières, tome 1 de Jessica Spotswood

Je vais vous présenter un livre que j’ai vraiment adoré, c’est Sœurs Sorcières, tome 1 de Jessica Spotswood.


Résumé de l’éditeur
Cate, Maura et Tess vivent dans une Angleterre imaginaire de début du XXè siècle. A 17 ans, les femmes doivent normalement choisir entre se marier et rejoindre les ordres. Mais en plus d’être femmes, elles sont sorcières. Si quelqu’un le découvre, les Frères les enverront à l’asile ou les feront disparaître, comme toutes les autres.
Depuis la mort de leur mère, Cate vit dans la peur, avec la mission de protéger ses sœurs. Mais ses 17 ans approchent et tout s’accélère : son ami d’enfance la demande en mariage, alors qu’un autre jeune homme fait chavirer son cœur. Et bientôt,  Cate doit se rendre à l’évidence : malgré tous ses efforts, le danger se referme sur elle et ses sœurs comme un étau…



Mon Avis

Dès la première ligne du livre, on comprend comment les sorcières sont traitées dans cette société : « Notre mère aussi était sorcière. Simplement, elle le cachait mieux ». En effet, dans cette société imaginaire du XX ème siècle, les sorcières sont loin d’être bien vue. Dans le passé les sorcières régnaient et apportaient la paix, mais les choses on changé, maintenant ce sont les Frères qui dirigent et les femmes doivent subir / obéir, et surtout les sorcières. Toutes les sorcières doivent être soit envoyées à l’asile soit elle disparaisse tout simplement, ce qui met de la pression aux jeunes sœurs sorcières qui essaient d’être discrète.

Cate, l’héroïne principale de ce livre, est la grande sœur de la famille, et comme elle approche de ses 17 ans, une décision difficile l’attend, tout ce qu’elle sait c’est qu’elle fera tout pour protéger ses petites sœurs. Elle hésite beaucoup entre aller dans un couvent ou se marier. Mais les choses vont se compliquer, sans compter l’arrivée et le retour de jeunes hommes dans sa vie. Je dois dire que j’aime vraiment ce personnage, c’est mon préféré ^^ Sinon dans les sœurs il y a aussi Maura, une jeune fille rebelle, qui n’a pas la langue dans sa poche et Tess, la plus petite, qui est très intelligente mais plus timide que ses sœurs.

Dans ce livre, il n’y a pas beaucoup d’action, mais ce n’est vraiment pas gênant, c’est remplacer par de l’intrigue et du suspense. Car les choses vont se compliquer pour elles, le jour où leur père (qui ignore tout de leurs pouvoirs) va engager une gouvernante pour leur donner des cours pour devenir de bonnes filles pour la société actuelle. Ca va être l’élément déclencheur de pas mal de choses : des secrets dévoilés, de nouvelles relations et des découvertes. Tout cela va « obliger » Cate à prendre des décisions qu’elles n’auraient jamais prises auparavant.

L’un des points central de l’histoire est aussi la romance, Cate va se retrouver entre deux jeunes hommes que tout opposent, son meilleur ami qui réapparaît et un nouveau venu. Ce que j’ai apprécié, c’est que la romance arrive lentement avec pas mal de bouleversements et que cette histoire d’amour n’est pas cousue de fils blancs. A ce niveau là, l’auteur m’a vraiment surprise car tout ne se passe pas comme on avait l’air de le penser, une surprise très agréable.

Je n’ai donc qu’un seul conseil, si vous ne l’avez pas lu, c’est le moment de le faire, ce livre est vraiment super, il mélange à la fois de la magie, de la romance et des rebondissements dans une atmosphère qui ressemble réellement à l’atmosphère de la Nouvelle-Angleterre du XIXème siècle. C’est donc un vrai coup de cœur :)


5 nov. 2014

Witch Song, tome 1 de Amber Argyle

Vu que je viens tout juste de finir Witch Song de Amber Argyle, je vais vous donner mon avis :)


Résumé de l’éditeur :

La chasse aux sorcières est ouverte !
Dans les profondeurs de la forêt, à l’abri de la haine des habitants du village voisin, Brusenna mène une existence paisible aux côtés de sa mère. Elle sait simplement qu’elle est une sorcière, une des gardiennes de la nature qui contrôlent les éléments par leur force de leur chant. Quant, un matin, sa mère l’abandonne pour aller combattre un ennemi dont elle ignore tout, le monde de Brusenna bascule.
Jeune et sans expérience, elle se retrouve seule dans un pays ravagé par la sécheresse, où se lève le vent de la guerre. Les chasseurs ne tardent pas à la débusquer, car elle est désormais la dernière. La dernière des sorcières. Avec une seule mission : survivre. Et un seul allié, le Protecteur chargé de l’amener à bon port.
La dernière des sorcières parviendra-t-elle à empêcher leur chant de s’éteindre ? Sous la plume ensorcelante d’Amber Argyle, suivez Brusenna sur les routes d’un monde menacé, dans une quête où ses choix peuvent sauver ou condamner les Hommes !


Mon avis :

Tout d’abord, j’ai aimé l’univers du livre et le système des sorcières. Car en effet, ce ne sont pas des sorcières classiques, ce sont des gardiennes de la nature, qui se servent la plupart du temps de graines pour lancer leurs sorts et utilisent des chants pour faire fonctionner leur magie.

Brussena, qui est appelée Senna tout au long du livre, se retrouve vite seule à essayer de comprendre ce qu’il se passe et aussi qui il est car elle découvre que sa mère ne lui a pas tout dit sur les sorcières. Celle-ci s’étant coupée du monde des sorcières pour pouvoir élever Senna, il y a des années. Senna se retrouve donc seule et perdue, ce qui ne va pas l’aider dans sa quête pour libérée/sauvée sa mère et les autres sorcières, de l’emprise de la sorcière « noire » Espen, qui a lentement pris le contrôle des sorcières et du monde.

Heureusement Senna, ne serra pas seule pour sa mission, elle va rencontrer des alliés inespérés dont son protecteur Joshen, un jeune garçon âgée d’un an de plus qu’elle. Dans ce volume, un an va passer ce qui va permettre à Senna de grandir et de mûrir. Et elle va aussi devoir se défendre et se battre contre de nombreux ennemis, car les sorcières ne sont pas forcément très appréciées partout.

Je dois avouer que je suis partagée sur ce livre car pendant quasiment la moitié du livre Senna ne fait que de se rabaissée, à plein de complexe et ne fait que s’apitoyer sur son sort, afin c’est comme ça que je l’ai pris ^^ C’est pour ça que j’ai plus apprécié la deuxième partie de livre, car là elle est plus mûre et prend lentement confiance en elle-même, ce qui était nécessaire.

Je trouve que la fin du livre se termine bien, on n'a pas de questions laissées en suspend, ça laisse la possibilité d’une suite mais sans plus, pas de piste spéciale. Je trouve juste que les choses s’emballent un peu de trop au niveau de sa relation sentimentale, je trouve que c’est un peu trop rapide, mais bon on verra ce que ça donne dans la suite.

Donc au final, j’ai plutôt apprécié ce livre et vu que j’ai largement préféré la deuxième partie avec une Senna plus mûre et plus sure d’elle, je suis curieuse de voir comment les choses vont évoluer dans le prochain tome.

Le livre perdu des sortilèges, tome 1 de Deborah Harkness

Le livre perdu des sortilèges, tome 1 de Deborah Harkness



Résumé de l’éditeur :

Diana Bishop est la dernière d’une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé depuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu’au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : L’Ashmole 782. Elle ignore alors qu’elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous – démons, sorcières et vampires – le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu’énigmatique. Un tueur, lui a-t-on dit. Diana se retrouve très vite au cœur de la tourmente, entre un manuscrit maudit et un amour impossible.



Mon Avis :

Diana Bishop, avec sa découverte de L’Ashmole 782, va créer de l’agitation parmi les créatures surnaturelles, car ils sont nombreux à vouloir mettre la main dessus. C’est là qu’elle va rencontrer le professeur généticien Matthew Clairmont, qui est aussi un redoutable vampire, au départ elle va se méfier de lui mais peu à peu une relation de confiance va s’installer et ils vont s’associer.

On voit l’évolution de la relation entre Diana et Matthew, qui passe d’hostile à plus qu’amicale. Ils vont tout doucement entrer dans une relation très mal vue, même carrément interdite. J’ai aimé la façon dont Deborah Harkness a fait se rapprocher les personnages, ils sont souvent en huit clos et c’est pendant ces moments-là que les choses évoluent.

Par contre, le début du livre est un petit peu mou, mais bon ça permet la mise en place des personnages et de l’intrigue. Il faut donc s’armer un peu de patience, ça en vaut le coup car l’histoire est très intéressante. En effet, là nos deux héros veulent élucider le mystère de l’existence des vampires, sorcières et démon. Et une partie de ses réponses sont dans ce fameux grimoire ensorcelé.

Donc j’ai vraiment aimé ce premier tome, il est fascinant, excitant, et intriguant, je suis pressée d’avoir les réponses à toutes les questions qui ont été laissées en suspend. J’ai trouvé l’histoire prenante et vu comment ça se fini, je n’ai qu’une seule envie, c’est de voir comment les choses vont évoluer au tome suivant :)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...